Passer au contenu principal
Une mine de trésors : Le musée des Offices (Uffizi) est le détenteur de collections inestimables d’art de la Renaissance Italienne. Photo: John Kellerman/Alamy
Art et CulturePlus d'idées

Guide d’un initié de la Galerie des Offices

Par Adrian Mourby

Pourquoi la Galerie des Offices devrait-elle figurer en tête de ma liste de musées à visiter à Florence?
Le musée possède l’une des meilleures collections d’art de la Renaissance au monde, y compris des peintures de Michel-Ange, de De Vinci et de Botticelli, collectionnées par les Médicis, une famille très fortunée.

La tribune des Offices (Tribuna) est de toute beauté. Photo: B O’Kane/Alamy

Quel est le meilleur moment de l’année pour visiter le musée ?
A l’automne et l’hiver. L’hiver (surtout avant Noël) peut être magiquement calme, contrairement à l’été, où les files d’attente sont très longues et les couloirs remplis d’écoliers bruyants qui profitent de leurs premières vacances en Europe.
Les prix en haute saison commencent à 20 €, mais le plein tarif est de seulement 12 € en saison d’hiver (Du 1er novembre au 28 février).

Quelles sont les attractions incontournables de la Galerie des Offices ?
Vous reconnaîtrez les chefs-d’œuvre païens incontournables de Botticelli comme Primavera et la Naissance de Vénus, mais aussi ses nombreux tableaux chrétiens. Retrouvez 12 d’entre eux dans les galeries 10 à 14 du dernier étage. Le double portrait du duc et de la duchesse d’Urbino (galerie 8) peint par Piero della Francesca est d’une grande délicatesse, et la Madone de Filippo Lippi avec deux anges coquins (également galerie 8) suscitera un sourire. Dans la galerie 35, la Sainte Famille de Michel-Ange, récemment restaurée, est éblouissante par son choix de couleur. Vous y trouverez aussi des peintures flamandes de Durer, Cranach et Holbein collectionnées par la famille Médicis dans la galerie 45. La plupart des visiteurs commencent au deuxième étage et progressent vers le bas. Au 1er étage, ne manquez pas le célèbre visage de la Méduse décapitée par Caravage, peint sur un véritable bouclier (galerie 90) ainsi que l’autoportrait de Rembrandt et la Venise de Canaletto (ces deux derniers tableaux sont souvent déplacés de pièce en pièce).

Méduse, tableau illustré par Caravage. Photo: Azoor Photo/Alamy

Quels sont les joyaux cachés à voir ?
Il faut toujours lever les yeux vers les plafonds. Ceux-ci contiennent d’innombrables œuvres d’art, connues sous le nom de soffitti (peintures de plafond), que beaucoup de visiteurs manquent. Cherchez les soffitti représentant la royauté européenne au deuxième étage, Henri VIII, Anna Bolena, et Maria Stuarda. Il y a aussi une statue hilarante du XVIe siècle, d’une néréide montant un hippocampe, conçue par quelqu’un qui n’arrivait clairement pas à concevoir à quoi une créature mi-cheval et mi-poisson puisse ressembler. Au rez-de-chaussée, Aula Magliabechiana, une galerie réservée aux expositions temporaires, met en scène des aperçus insolites du travail des grands artistes. L’entrée est incluse dans votre billet, alors n’hésitez pas à y jeter un coup d’œil en sortant.

Ai-je besoin d’un guide ?
Le bonus d’un guide est qu’il pourra vous conseiller sur les galeries où il est inutile de vous attarder, afin que vous atteigniez les meilleurs endroits avant tout le monde. Pour économiser, achetez la brochure très complète en ligne à l’avance (29 €) et décidez de ce que vous voulez voir – puis planifiez votre sortie en utilisant la carte des galeries sur le verso de la brochure.

Assurez-vous de lever la tête et d’admirer les magnifiques peintures de plafond. Photo: Shutterstock

Y a-t-il un café ?
Oui, après la galerie 45 au deuxième étage. Il vaut la peine de s’y rendre car il a été construit sur le toit de la Loggia dei Lanzi, afin que vous profitiez d’une vue magnifique sur le Palazzo della Signoria.

Puis-je entrer gratuitement ?
Oui, le premier dimanche du mois, d’octobre à mars, et lors d’autres dates spéciales, qui peuvent être consultées sur le site de la galerie. L’Uffizi ouvre à 8h15, donc si vous le pouvez, arrivez tôt. Attention, en revanche, le musée est fermé le lundi. Vous pouvez également réserver un billet pour une heure spécifique en ligne pour sauter les files d’attente. Il coûte 20,75 € en hiver et 24 € en été.

Adrian Mourby est un écrivain et journaliste indépendant. Il écrit régulièrement sur les voyages pour des journaux et magazines nationaux, y compris le Sunday Times Travel Magazine, et a publié sept livres, le plus récent étant Rooms of One’s Own et Rooms with a View (les deux aux éditions Icon Press 2018).

To Toscane dispose d’une variété de villas à proximité de Florence.

Demande a notre guru

Ou choisissez un thème ci-dessous