Passer au contenu principal
Pays des géants: la préparation d’un char de carnaval est un travail qui dure toute l’année. Photos: Shutterstock
Art et CultureÉvénements et festivals

Trump, Kim, Salvini – tout le monde se donne rendez-vous au carnaval de Viareggio

Par Julia Buckley

Le visage de Donald Trump figé dans un cri effroyable, des politiciens italiens sous l’emprise des tentacules de pieuvre de la mafia, Kim Jong-un en bébé géant piquant une colère à cause d’une bombe: Si vous pensiez que carnaval rime toujours avec danse, coiffes et petits costumes légers, accrochez-vous pour Viareggio.

Vous seriez tombés nez à nez avec Trump, Kim et ces politiciens pieuvre si vous vous étiez rendus à l’édition 2018 de ce carnaval sur la côte de la Versilia, au nord de Pise. Je m’y suis rendue pour la première fois en 2006. Je m’attendais à une panoplie banale de géants en papier mâché attachés à des chars, avec autant de symbolisme que le défilé de Thanksgiving de Macy’s. Au lieu de cela, j’ai été plongée dans une satire acharnée: Blair, Bush et les dirigeants du G8 transformés en marionnettes manœuvrées par les forces sans visage du capitalisme ou encore Berlusconi transformé en homme de cirque sournois.

À plus de 12 mètres de haut, les personnages étaient aussi proéminents que les villas de style Art Nouveau devant lesquelles ils défilaient en agitant leurs bras, en tournant leurs têtes et en arborant des sourires éclatants. C’était comme pénétrer sur le plateau de tournage de ‘Spitting Image’, l’émission anglaise de marionnettes satiriques. “Il Carnevale è di tutti e per tutti » peut on lire dans le cahier des charges: le carnaval est à tout le monde et pour tout le monde.

La satire cinglante d’aujourd’hui est bien loin des origines du carnaval de Viareggio, quand en 1873, l’aristocratie locale décida de monter un défilé. Ils assemblèrent leurs chars raffinés sur les chantiers navals qui constituaient l’économie centrale de cette ville côtière. Pure coïncidence ou peut-être influence des ouvriers: 14 ans plus tard, la donne avait bien changé. Dès lors, le but du carnavalétait de se moquer de ceux qui sont au pouvoir.

À partir de là, le carnaval ne fît que se renforcer. En 1925, les chars commencèrent à être fabriqués en papier mâché plutôt qu’en bois, ce qui permit aux personnages de bouger: lors de ma visite, je vis d’ailleurs un squelette géant qui faisait tournoyer un manège chargé d’enfants contre leur gré tout en portant une robe et en écumant le bord de mer.

Aujourd’hui, préparer un char est un travail qui prend toute l’année. Chaque mois de septembre, les artistes (qui travaillent sur des scènes de théâtre ou des navires de croisière le reste du temps) décident déjà de la façon dont ils feront leur entrée au début du mois de février suivant. Au cours des cinq mois suivants, les chars sont construits, pièce par pièce, dans des hangars pour avions de la Città del Carnevale, juste en dehors du centre-ville.

Les chars ne participent qu’à cinq sorties: ils laissent libre cours à leur errance dans les rues de la ville quatre dimanches consécutifs avant le carême et mardi gras. Une fois le carnaval terminé, ils sont replacés dans les hangars, prêts à être éventuellement vendus ou prêtés à une exposition. Quand septembre arrive à nouveau, ils sont détruits: on a besoin des hangars pour le prochain épisode de satire.

Cependant, tout n’y est pas si lourd de sens: Les chars sont accompagnés par des défilés plus traditionnels de musiciens et de manifestants costumés qui interagissent avec la foule et par de la musique pop métallique qui est jouée à plein volume à chaque coin de rue. Viareggio en elle-même est un pur délice – une station balnéaire Belle Époque étonnamment bien conservée, avec d’élégants bâtiments Art Nouveau situés sur le boulevard principal du bord de mer et donnant sur les ‘bagni’ de style Art-déco, ou clubs de plage. La plage de Viareggio est l’une des plus connues d’Italie – une bande jaune infinie et incroyablement soignée avec du sable minutieusement ratissé et des transats élégants disposés en lignes précises.

Pour 2019, neuf chars principaux ont été annoncés et sont plus que jamais basés sur la politique. Avec ses oiseaux volants transportant des valises de marque italienne, «Bel Paese Vola Via» («Le Bel Paese prend son envol») dépeindra l’exode de la jeunesse instruite italienne. “Inquinamente” ou « pollution mentale » montrera l’effet néfaste des médias sociaux sur notre psychologie et impliquera même un mini Trump fan de Twitter. « Sono Tornato » ou « Je suis de retour » mettra en parallèle le vice-Premier ministre Matteo Salvini et Mussolini.

Vous n’avez pas besoin de reconnaître les visages des personnages pour comprendre l’essentiel de ce que les chars racontent. Je ne connaissais pas grand-chose de José Zapatero, le Premier ministre espagnol en 2006. Mais vu la façon dont le taureau de 10 mètres de haut faisait résistance pour tenter désespérément de l’éjecter, j’ai compris de suite qu’il n’était pas aimé. En 2019, Salvini et Mussolini monteront un tyrannosaurus rex. On peut dire que ce carnaval a beaucoup évolué depuis 1873.

 

Julia Buckley est une journaliste spécialisée dans les voyages et le tourisme et une écrivain spécialiste de l’Italie : juliabuckley.me.uk

Le carnaval de Viareggio aura lieu à partir du 9 février 2019.

To Toscane propose un choix fantastique de villas près de Viareggio

Demande a notre guru à propos de Événements et festivals

This is an example description for Events and Festivals. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse in ipsum orci. Donec nec ante iaculis, tempus ex a, convallis libero. Cras tincidunt molestie auctor.

Ou choisissez un thème ci-dessous